PICT0003" Je suis le Cédre rescapé ... celui de la discorde. Tout à coup je suis devenu une attraction trécorroise , bientôt je serai peut-être célèbre comme mes cousins du Liban déchiré. Aujourd'hui je suis triste , c'est le jour de  la Saint- Valentin , mes racines sont blessées...J'aurai voulu  être  ailé et m'envoler, aller papoter sous  le "chêne de justice " du Collège , aller  au Bois du Poète...entendre les éclats de voix du Palais Episcopal ...saluer  le sycophante ...Mais non ,je suis encore enraciné..."