Le CCER c’est aujourd’hui près de 360 adhérents  dont 150 jeunes de moins de 20 ans répartis dans une dizaine d’activités : 430 passages par semaine dans cette maison ; l’équivalent de 8 cars par semaine déversés rue de la Chalotais.

Gymnastique d’entretien, Peinture sur bois , Patchwork, Arts Plastiques, Danse classique et Moderne, Chant Gospel, Anglais, Informatique, Reliure, Bridge …Nous vous souhaitons  à tous, participants à ces ateliers et à leurs animateurs une bonne  et heureuse année.  (....)

   Danse  : je ne reviendrai pas longuement sur ce feuilleton ; nous avons (je ne suis que l’exécutant du Conseil d’Administration) tenu à maintenir la Danse dans son berceau du CCER et je profite de votre présence pour vous dire à tous toute notre satisfaction d’avoir abouti. Il reste quelques problèmes à régler ; soyons confiants : nous avons près de 130 inscriptions et comme certains font deux cours cela fait plus de 160 élèves avec les double comptes… Il est temps de fermer la parenthèse et de penser au gala pour les personnes âgées le 11 juin 2008 avec ou sans tutu.

Le besoin de financements pérennes

Nous sommes devenus une association au budget important : 42 000 € cette année 73 000 € l’année prochaine  avec 6 emplois partiels à  assurer . Les moyens financiers sont donc à trouver et à pérenniser . Nous avons bien tenté l’année dernière un contrat avec la Ville de Tréguier ; cela  a failli aboutir  et pour des raisons que nous connaissons cela a été un échec. Vu notre montée en puissance il nous faudra envisager l’embauche d’un administratif à temps partiel c’est une évidence, les bénévoles que nous sommes ont des limites. En outre si l’Etat abandonne le financement des emplois aidés nous serons dans la difficulté à court terme....Je vais solliciterer les subventions municipales ; elles étaient de 3 810 € cette année , ce n’est pas rien mais c’est insuffisant par rapport au service rendu , aux coûts des autres équipements de loisirs…Nous faisons économiser de l’argent à la Ville de Tréguier et aux communes environnantes ; la communauté de communes, le département nous ignorent…Je ne pense donc pas qu’oser demander 3 fois plus soit  déplacé …que ce soit  une municipalité de droite,  du centre ou une municipalité de gauche , il faudra bien que les élus anciens ou nouveau reconnaissent la place du CCER en lui accordant  une subvention conséquente

J’ai aussi une autre vœu pour la mairie de Tréguier  : cela fait des années que nous en sommes privés de passage piétons en face du CCER aux dépens de la sécurité des adhérents…je pense qu’on peut trouver un peu de peinture …

Conclusion

Nous souhaiterions  surtout le maintien et le développement de cet esprit associatif du CCER : solidarité, tolérance , laïcité et bénévolat … Merci à vous tous les bénévoles qui gérez cette maison ; bonne année et surtout bonne santé à tous les administrateurs et adhérents ;  je sais qu’il nous manque un renouvellement de  jeunes pour garantir la pérennisation de ce Centre Culturel .J’ai bon espoir … soyez rassuré , notre CCER a de l’avenir : il n’est pas près de disparaître du paysage trécorrois…son évolution est par contre à l’ordre du jour ; ce sera une des tâches du prochain président ou présidente ; je l’avais annoncé l’année dernière, il faut que je passe la main . L’Assemblée Générale aura lieu le 5 avril à 18 h.. Bloavez Mat  à vous tous.