Cath_drale_Clo_tre_1Le cloître de la cathédrale  fut construit au XV ème siècle en granit de l’Ile-Grande et de Pluzunet. Il fut  inauguré en 1468 par l’évêque de Sinople. Il  forme un quadrilatère irrégulier  qui s’appuie sur le bas-côté nord du chœur de la cathédrale. On trouvera sous la voûte lambrissée  du déambulatoire , de petits personnages drôlement sculptés ; sachez  les découvrir… 

Clo_treChacune des 48 arcades  de style gothique flamboyant, retombant sur des colonnettes jumelées est  divisée en une double arcature trilobée ; un trèfle quadrilobé complète l’arcade. Toutes les 3 arcades un contrefort massif  avec arc-boutant et pinacle nous laisse penser que la voûte était initialement prévue en pierres. 

StYvescloitre2De  l’angle Nord-Est du cloître on a une vue remarquable sur les tours et le chevet de la cathédrale Saint-Tugdual :  la Tour Hasting romane, la Tour du  Sanctus gothique dominant la croisée du transept , et la flèche du XVIII ème siècle. On pénètre aujourd’hui, dans le cloître par la porte Saint-Jean, sous la Tour Hasting ; les armes de  l’Evêque Christophe du Chastel  surmontent l’actuelle entrée. Trois autres portes faisaient communiquer le cloître avec la place du Martray,  le cimetière Saint-Fiacre et la cathédrale ( par la porte Saint-Jérôme actuellement murée ). 

Le cloître était autrefois loué  par les chanoines aux marchands, le  mercredi  jour de marché et  pendant la durée de la foire de Tréguier ; c’était un marché très animé, bruyant…

La galerie est occupée depuis le XIX èmesiècle par une collection de tombeaux provenant d‘anciennes abbatiales.

StYvescloitreErnest Renan  rêva d’avoir sa sépulture dans ce havre de paix. Au début du XX ème siècle, on plaça au centre une statue de Saint-Yves remplacée aujourd’hui par le Calvaire du XVIII me   provenant du château de Keralio  de Plougrescant . 

C’est l’un des plus beaux cloîtres gothiques de France,  le plus complet de ceux qui subsistent en Bretagne.