PICT0005La réunion publique sur l’Aménagement du Centre-ville a connu un grand succès prouvant que les Trécorrois s’intéressent à leur cadre de vie et à l’avenir de Tréguier. Pendant plus de 3 heures le public a écouté l’exposé du projet par M. Philippe Madec architecte et a ensuite participé à la discussion animée qui a suivi. L’architecte a insisté sur la mise en valeur du patrimoine (la cathédrale) et la remise en état de la place du Martray pour la sécurité des usagers. Il  évident  que le cabinet avait intégré les contraintes du stationnement automobile souhaité par la municipalité et l’accès aux commerces en particulier pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Le projet a semblé bien satisfaire l'auditoire et personne ne l’a globalement contesté. Il est sûr que la période de travaux fait craindre à juste titre aux commerçants une grande gêne et surtout une fuite des chalands ; tout le phasage de l’opération tente de solutionner cette difficulté : les commerces seront toujours accessibles et des parkings supplémentaires seront ouverts.

Le financement de l’aménagement inquiète aussi certains Trécorrois . Il est prévu que ces grands travaux soient financés par l’emprunt,  comme le seront cette année la Passerelle St-François , l’aile Est du Palais épiscopal et la mise aux normes électriques de la Cathédrale. La situation financière de la Ville n’a jamais été comparable aux communes de la même strate , parce-que Tréguier est hors norme. Depuis l’élection de la liste de gauche, les finances ont été redressées. La précédente municipalité avait emprunté 2,7 millions d’€ et la Ville est endettée. Nous avons emprunté depuis 1,2 million d’€. Mais nous avons eu la satisfaction de voir croître chaque année notre excédent financier : notre capacité d’autofinancement (CAF) atteind en 2011 538 000 € ,du jamais vu, nous laissant comme CAF nette pour rembourser de nouveaux emprunts un montant de 308 000 € ; cette excédent c’est notre chance pour rembourser le nouvel emprunt qui couvrira ces Grands Travaux. Il est donc faux de dire et de colporter que les impôts communaux vont augmenter : les travaux se feront sans augmenter les impôts. Il faut  certes, surveiller  l’évolution de notre CAF nette : il faut par prudence un moratoire sur les "petits" investissements annuels traditionnels... tout n'est pas possible.

Aménagement TregLundi soir le Conseil Municipal a validé ce projet à l'unanimité (une abstention) ;  Les Trécorroises et les Trécorrois peuvent être fiers de ce programme : leur municipalité travaille à améliorer leur cadre de vie .

N'était-il pas urgent mettre le « paquet » sur le Centre-ville pour le rendre attractif ?