Le Président de la République vient de nommer Manuel Valls Premier Ministre.

Il est navrant de constater qu'il a fallu une  catastrophe municipale pour en arriver enfin à une prise de conscience au sommet de l'Etat.Espérons que l"ère de  la cacophonie et  des  " annonces contradictoires et gratuites "  est terminée...On n'a pas les moyens de tout financer ; alors espérons que Manuel fera les choix  politiques et économiques uniquement  nécessaires compensés par une justice sociale...

Des efforts mais des efforts partagés...qui feront renaître l'espoir.