Il y a  un an , le 5 avril 2014 , le nouveau Conseil Municipal élisait son nouveau maire : Guirec Arhant. La municipalité de Michel Sohier cessait ses fonctions. Que s’est-il passé depuis  un an dans notre Petite Cité de Caractère ?

           La Communauté de Communes du Haut Trégor , sous la direction d’Arnaud Pariscoat (maire-adjoint de la Roche-Derrien) a vu des changements parmi les élus et continue à avancer par la prise de compétences nouvelles . La compétence culturelle s’est traduite au premier juillet 2014 par l’intégration du Théâtre de l’Arche et la mise en place d’une nouvelle Ecole de Musique (ancienne école de Goas Mickaël). La  vice-présidence à la Culture, assurée précédemment par le Premier Adjoint  que j’étais, est occupée aujourd'hui par le Maire de Tréguier.Le personnel "culkturel" de Tréguier a été transféré à la CCHT; M. J-M Rauscher est désormais le Monsieur "Culture " de la communauté de communes du Haut-Trégor.  Les  « fausses notes » de l’Ecole de Musique ne feront plus la « une » des journaux locaux  et  l’enseignement musical est enfin reconnu sur le territoire communautaire. Que de temps perdu ! La compétence « assainissement » est en cours d’étude (1 er janvier 2016). L’intérêt communautaire  est reconnu pour l’environnement. Le transport à la demande  sera mis en place en septembre 2015.

Future piscine (1)

Le chantier  de rénovation complète de la piscine est en cours. L’entreprise « Colas » anciennement Bourgeois-Pichard) a quitté son site de Minihy pour se replier sur Ploumagoar sans  que les syndicats et les élus s'opposent fortement  à cette décision arbitraire ; c’est une perte importante pour le territoire.

          La Ville de Tréguier  a vu sa  Secrétaire Générale, Mme Spieser, faire  valoir ses droits à la retraite  et être remplacée par M. Erwann Hervé. La nouvelle municipalité reste sensible à son patrimoine ; Tréguier  va se doter d’un PLU  et essayer de finaliser le dossier du Secteur Sauvegardé  (50 ans que çela dure  !). Les architectes de L’Ecole de Chaillot ont choisi Tréguier comme thème d’études ; leur travail sera bientôt exposé publiquement…sont  attendus en particulier des pistes  pour  le site des « Sœurs du Christ » ! Il reste aussi à solutionner la ruine de la Rue St Yves toujours problématique ,vu le silence du propriétaire .

Calvaire de Réparation (2)

La cathédrale a connu quelques infiltrations en février 2014 ; le problème semble venir de  la Tour du Sanctus. Quant au calvaire de Protestation , il a été victime de la tempête ; appartenant au diocèse il vient d’être « réparé ». 

Au port , le lourd dossier de contentieux (depuis 2008)  avec le couple Eliés est clos ; le Port de Plaisance de  Tréguier n’aura rien à payer (cours  d’appel administrative de Nantes )

Les Ecoles ont connu la mise en place compliquée et coûteuse des activités périscolaires et des nouveaux rythmes scolaires. La garderie municipale a été transférée à l’Ecole Elémentaire Anatole Le Braz. L’Ecole privée Notre-Dame s’est repliée sur le site de Saint-Yves.    

         L’activité culturelle et festive  a continué à être importante pour notre ville de moins de 3 000 habitants. Durant l’année on peut citer :  le Théâtre de l’Arche (Charlélie Couture), le Centre Culturel Ernest Renan (près de 400 adhérents), l’Université du Temps Libre, le Ciné-Club… Les animations et activités sportives ont été aussi très nombreuses. En période estivale les touristes  et les Trégorrois ont pu bénéficier de multiples manifestations : Mercredis en Fête, Festival de Beg Chopin, Quais d’Escales (nouveauté au succès mitigé), Trail de la Separty, Expositions , Fééries de Noël, Nocturnes de la cathédrale, Visites guidées (ville , cloître , cathédrale, journées du patrimoine, Tro Landreger), conférences (Colloque des Avocats, Comité Renan) , Rencontres Littéraires…

Journée du Patrimoine 2014

Certaines de ces manifestations sont directement financés par la Ville (le budget culture augmente !) , d’autres relèvent d’une organisation associative. Les associations ont été subventionnées à la même hauteur cette année (certaines ne relèvent plus de la Ville mais de la CCHT).        

 

La modeste Ville de Tréguier avait depuis des siècles des armoiries  : « D'azur au vaisseau équipé et habillé d'argent, surmonté à dextre d'un écusson du champ chargé de trois fleurs de lys d'or et à senestre d'un écusson d'hermine plain ». La municipalité actuelle a choisi de remplacer ce blason par un logo, image  « plus moderne, dynamique et plus forte » (sic).Logo Tréguier

Ce nouvel emblème de Tréguier ne fait pas l’unanimité : peu coloré, référence trop « religieuse » ou patrimoniale, ville close dans un "double cercle" , où est le Tréguier ouvert ?… où est le Landreger (Brezoneg ma plig !) où est la ville  d'esprit ?( St Yves et Renan) ?

       Tréguier a la chance d’avoir un centre hospitalier , pôle gériatrique, reconnu , aux finances saines  (ce qui est rare !). Depuis un an , le directeur n’a pas été remplacé, le  projet d’extension  a été revu à la baisse … Paimpol assure la direction commune ; ce  n’est pas une nouvelle rassurante  pour Tréguier. La blanchisserie avait été aussi l'objet d'une tentative de délocalisation ! Il est évident qu'une contre-offensive s'impose !

            Le stationnement et la circulation sont remis en cause même après le réaménagement réussi du Centre-Ville ; la réunion de janvier 2015, initiée par la nouvelle municipalité a réuni à la Salle des Fêtes les Trégorrois et surtout quelques commerçants en colère. Depuis la création de la Zone de Kerfolic plusieurs commerces ont émigré vers Minihy ; c’est une phénomène ancien et national. Quelques nouveaux commerçants de sont installés cette année mais l’annonce du départ d’une pharmacie, d'un opticien et du Laboratoire montre que le mouvement  continue …

Stationnement (1)

Le stationnement est-il seul en cause ? certes non, mais l’application  plus stricte de la zone bleue favoriserait les rotations (3/4 des automobilistes  ne mettent pas  le disque ! ).La Ville a fait un sondage sur le stationnement et le sens de circulation. 

PICT0131

Il est évident que le Centre-Ville est aussi victime de la crise économique…Il serait aussi  souhaitable que le Centre-Ville soit plus attractif, plus dynamique  (que fait l'union des commerçants ?). On constate que même certains habitants du Centre préfèrent l’attraction de la périphérie et prennent leur voiture ! pourquoi ?

La mise vente  de l’immeuble de la Sécurité Sociale , du dispensaire ( l’œuvre d’hygiène social)  et le départ  du groupe « Odalys  »  de  Castel Trégor ne poussent pas à l’optimisme.La municipalité précédente et l’actuelle ont  choisi  d’acheter « l’ancien Garage Peugeot » pour y aménager un parking supplémentaire au centre-ville.

Futur parking (2)

C’est une bonne solution à condition que le coût soit raisonnable ! le budget de la Ville l'exige ; le maintien de l'excédent financier du fonctionnement de 2013 en 2014  aurait permis de courvir cette dépense ! la baisse de l'excédent (CAF nette diminuée de 161 000 € ! en 2014) est  de très mauvaise augure pour les futurs investissements.

       L’année  a été fertile en événements politiques : Tréguier est devenu le chef-lieu d’un nouveau canton (22 communes) , élections européennes en mai 2014 , nouveau gouvernement de Manuel Valls en août 2014, élections départementales en mars 2015. Les scrutins ont montré une droitisation à Tréguier et surtout une montée du Front National. Les nouveaux conseillers départementaux  du canton (Isabelle Nicolas, Pierrick Gouronnec)  sont de gauche mais le département a basculé à droite. 

Renan1

    Tréguier garde l'image d'une  Ville républicaine , laïque , tolérante : «  Je suis Charlie » : 600 personnes  se sont réunies sur le tertre Renan à Tréguier après les attentats de janvier . Les Trécorrrois ne se résignent pas , ne craignent pas la contestation ! et restent très fidèles aux valeurs de la République.