Afficher l'image d'origine  La municipalité de Tréguier s’est singularisée  en votant contre le rattachement du Haut-Trégor  à Lannion Trégor Communauté ; c’est la seule commune de notre communauté à avoir manifesté ainsi créant une cassure à l’intérieur du Haut-Trégor. Il est difficile de comprendre cette attitude mais les explications viendront certainement en Conseil municipal le mercredi 25 novembre. A noter en effet que certaines de ces  municipalités (Tréguier n’est pas la seule) s’expriment  par un vote sans que les conseillers municipaux ne  se soient prononcés en séance officielle.

     Connaissant peu les intentions  des  nouveaux édiles Trécorrois,   je me permets de faire  part de mes idées politiques sur la question :

     La méthode est curieuse de la part du Préfet mais semble efficace, la réorganisation du territoire est un sujet où les élus ne semblent pas défendre les intérêts de leur territoire avec objectivité ; on le voit bien pour le regroupement de communes, l’esprit de clocher perdure ! Tréguier et Minihy ne se précipitent pas pour fonder une nouvelle commune où Trédarzec et Plouguiel pourraient trouver leur place  pour créer un Poulandreger  fort, viable et  de taille humaine.

     Le choix communautaire est assez simple entre trois variantes : alliance avec la Presqu’île (canton de Tréguier) alliance avec Paimpol, alliance vers Lannion

- Confiner la nouvelle communauté au nouveau canton serait  mettre en place une collectivité sur un territoire trop exigu, à l’économie trop limitée (agriculture, tourisme…) et  rurale. Cette nouvelle communauté ne serait qu’une « intercommunalité » où les esprits de clochers resteraient nocifs comme ils l’étaient à la CC3R et comme ils le restent au Haut-Trégor.

- Aller vers Paimpol, avec Paimpol, c’est nier l’existence historique du Trégor qui n’est pas le Goëlo. Paimpol nous a toujours concurrencés en notre défaveur : lycée, Hôpital (Après le mainmise sur la Blanchisserie Interhospitalière, le centre hospitalier  de Tréguier vient d’être annexé par Paimpol et les travaux prévus ont été gelés). Paimpol est tourné vers St Brieuc (4 voies) et peu vers le Trégor  sauf pour  tenter des alliances politiques !

- Adhérer à LTC, c’est adhérer à une collectivité où semble régner un esprit plus communautaire. La Communauté de Lannion est certes immense mais elle comprend une agglomération et un grand nombre de communes rurales. Lannion a des infrastructures  nécessaires à notre développement économique : aéroport, gare TGV, pôle de recherche, écoles supérieures (Ingénieurs, IUT, BTS Industriels…), unités industrielles internationales (Orange, Alcatel-Lucent…PME électroniques) C’est une technopôle (Anticipa) reconnue en Bretagne,  en France  et à l’étranger. Nous arrimer à ce vaisseau est donc une chance à mon avis.

     Tréguier est dans le Trégor un pôle secondaire qui doit retrouver un nouveau  souffle : services, culture, patrimoine et tourisme sont ses atouts…Lannion étant un pôle technologique industriel, Perros-Guirec, un centre touristique reconnu , Tréguier pourrait miser sur  la carte patrimoniale (seul secteur sauvegardé du Trégor) et culturelle ; l’ancienne capitale historique du Trégor  rejouerait un rôle dynamique   sur le territoire de LTC. Une chance à ne pas laisser passer, une chance à saisir !

PS : Le Conseil Municipal  du 25 novembre  a voté à l'unanimité contre l'adhésion à Lannion-Trégor-Communauté  (4 abstentions: Louis Augès, Monique Decarsin, Loïc de Coëtlogon, François Chatelet)