Le Conseil Municipal du 25 novembre a discuté de la renégociation des emprunts du Port de Plaisance.Le projet présenté aux élus se proposait de renégocier les emprunts en cours, suite aux travaux de désenvasement (2009) et du changement des pieux  (2012) mais les deux banques concernées  n'ont pas présenté de renégociation avantageuse pour Tréguier. Les taux d'intérêt ont certes diminué mais l'indemnité acturielle très élevée rend l'opération non rentable pour le port.La municipalité a choisi de renégocier le prêt principal sur 20 ans , diminuant ainsi ses annuités mais les prolongeant de 9 ans ! Il n'est pas sûr que les usagers s'y retrouvent !

Le statu quo était envisageable , accompagnée d'une gestion très rigoureuse ; la consultation d'autres banques et un emprunt auprès d'elles eut peut être été une solution mais cette option n'a pas été tentée.