Le Conseil municipal s'est réuni le mardi 26 mars sous la présidence de Michel Sohier maire en présence de Mme Sévenet Trésorière.

Port de Plaisance : les comptes du Port de Plaisance sont indépendants de ceux de la Ville et non donc aucune incidence sur les impôts locaux.

Le  Compte Administratif 2012 du Port de Plaisance présente  des dépenses d’exploitation de 326  586 €,  et des  recettes de  358  158 € ).La baisse  des dépenses  est de 22 479 € et les  recettes ont cru de 9 000 € ce résultat s’explique en grande partie par la fin du processus de «  rattrapage  des   impôts dus » réparti sur 3 ans. Les principaux investissements 2012 concernaient la vidéo surveillance, le diagnostic « port propre » ,les études sur les pieux ; un emprunt de 900 000 € a été contracté pour financer les nouveaux pieux.

Le compte administratif 2013 du Port de Plaisance a été voté à l'unanimité.

Le budget primitif 2013  du Port de Plaisance se caractérise par en exploitation  un prévisionnel de 395 736 € en dépenses  et en recettes. (dépenses en hausse pour les fluides, les honoraires, et les charges financières liées au nouvel emprunt…recettes en hausse dues à la location du restaurant). En investissement , le chantier des pieux  est un des chantiers phare de la mandature et nécessite en 2013 une dépense exceptionnelle de plus 1 million d’euros subventionné à 25 % par le Conseil Général. Les amortissements nous permettront de rembourser chaque année le capital emprunté sur 15 ans ( de 70 000 €  à 80 000 € par an)

Le budget primitif 2014 du port de plaisance a été voté à l'unanimité (abstention du maire-adjoint Michel Le Hénaff)

 PontonPieu 1Pieu 2

Les travaux au Port de plaisance en 2013

Vous pouvez consulter le document de travail : Pr_paration_budget_2012_2013_Port_de_Plaisance

Ville de Tréguier :

Le Compte Administratif 2012 de la Ville présente en fonctionnement 2 735 000 € de dépenses (+0,5 %) et 3 260 000 € de recettes (+0 %) ; les charges à caractère général sont en baisse ainsi que les charges de personnel  (49,5 % des dépenses) ; les charges financières (intérêts des emprunts) sont en hausse ; les recettes sont pénalisées par la faiblesse de la taxe sur les droits de mutation .L’excédent de l’année 2012 est de 524 791 €, un excédent qui se maintient et nous permet de rembourser nos emprunts.                    

 Depuis l’année dernière nos   excédents sont supérieurs à  500 000 € ; malgré les difficultés économiques les dépenses et les recettes sont quasi stables ; les économies et les recettes nouvelles ont permis de compenser la hausse générale des prix et la baisse de certaines dotations. Durant notre mandature, tous les excédents de fonctionnement ont été intégralement transférés en investissement.

 Nous avons investi en 2012 pour 1 420 000  €  en matériels d’équipement et en réalisations de travaux. ( mise en lumière de la cathédrale et du cloître (146 000 €), couverture aile Est de l’ex-Palais épiscopal (182 494 €), Passerelle St François (260 000 €) et Centre-ville (589 000 €)). Certains grands travaux ne sont pas achevés et  sont  reportés sur 2013 ( 2 414 000 €).

Le budget primitif  de 2013 se concentre sur  le financement de l’achèvement  des grands travaux de 2012/13 :  Passerelle Saint-François ( 344 000 €), couvertures et charpentes de l’Aile Est de l’ex Palais épiscopal (686  000 € ), Aménagement du Centre-Ville ( 1 186 000 €). Ces gros investissements ont nécessité  deux  emprunts  de  300 000€  et 1 000 000 €. 

Le compte administratif 2012 a été voté à l'unanimité.

D’autres investissements  plus classiques sont prévus au cours de l’année 2013 pour un montant de 350 000 € ; en outre , des travaux supplémentaires (aménagement de l’avenue  Jean V, de la rue des Perderies, pose de containers enterrés en centre-ville …) seront possibles si  la Ville obtient des financements supplémentaires ; depuis le vote du budget nous avons  eu la certitude d’obtenir 105 000 € du Conseil Général (contrat de territoire) et 104 000 € en Dotation Equipement des Territoires Ruraux (Etat).

Le budget primitif 2014 a été voté à l'unanimité (abstention de Louis Augès)

Le Conseil Municipal a donc voté un budget primitif   de 6  882 650 € :  3  220 209 € en fonctionnement , 3 662 441 € en investissement.

La gestion rigoureuse des services, la pérennisation  de nos excédents financiers ( +91 % en 5 ans) nous permettent de financer nos dépenses sans envisager une augmentation des taux d’imposition communaux dans les années à venir. Certes, le grand chantier du Centre-ville  a fait augmenter l’endettement de la Ville  mais la commune  de Tréguier a les moyens de rembourser les emprunts ; il serait toutefois raisonnable de ne pas envisager de grands investissements dans les prochaines années.

Vous pouvez consulter le document de travail : Pr_paration_budget2012__2013_Ville_de_Tr_guier

Primitif_2013_Ville_de_Tr_guier

  Rue ColvestrePasserelle 2Palais épiscopal 6

 Les Grands Travaux de la Ville de Tréguier en 2012/2013